Sos Globi 94

SOS GLOBI 94 UN PARTENAIRE PRIVILEGE DE L’ASYABI DANS LE CADRE DES ECHANGES D’EXPERIENCE!

La Fédération des Malades Drépanocytaires et Thalassémique en France (F.M.D.T.) est une Fédération qui regroupe plusieurs associations de Drépanocytose en France. Elle s’occupe de l’encadrement des familles des malades drépanocytaires.

Les drépanocytaires adultes de l’association occupent des postes de responsabilités au sein de la direction de l’organisation avec les parents et d’autres bénévoles sains d’origines françaises ou expatriés. SOS Globi a à plus d’une dizaine années d’existence et est membre fondatrice de la F.M.D.T. en France.
Elle participe chaque année au TELETHON qui est un évènement annuel de collecte de fonds pour la recherche des maladies génétiques en collaboration avec les autorités administratives et hauts scientifiques de bonne volonté.

La Fédération SOS travaille en étroite collaboration avec les médecins experts et professionnels de la Drépanocytose. Ces médecins formes le Comité Scientifique de l’association et anime tous les évènements collectifs d’informations que l’association organise.

Le Président de l’ASYABI témoigne de la grandeur de l’un des moteurs de la Fédération Sos Globi… un membre distingué de ladite Fédération qui depuis plusieurs années est le Trésorier de cette organisation de part son attachement visible à la cause de la Drépanocytose… le nommé “Mr Christian Godart” ; un model à suivre !

Christian, comme il aime bien se faire appeler est un acteur associatif très apprécié de part son engagement actif et visible au côté des personnes atteintes de Drépanocytose en France. Le dévouement de cet humaniste à la cause de la Drépanocytose reste un secret que l’on comprendra difficilement ou presque jamais… témoigne Olivier Mmounda, drépanocytaire… et Président de l’ASYABI au Royaume Uni.

J’ai rencontré Mr Godart lors d’un congrès au siège de l’Unesco à Paris en Juin 2003 ; alors que j’étais le Président d’une association des Malades Drépanocytaires au Cameroun et je représentais à ce titre notre association à ce congrès.

Je me souviens qu’après ma prise de parole durant ces travaux ; j’ai fait un témoignage portant sur la réalité quotidienne des malades drépanocytaires qui survivent dans mon pays et mon témoignage malheureusement contredisait le discours d’auto satisfaction très officiel de la délégation Camerounaise. A la fin desdits travaux, la délégation de mon pays n’a pas hésité à déverser leur colère contre moi en tenant des propos agressifs, injurieux et menaçants ! Cet épisode m’a par la suite provoqué des crises douloureuses nécessitant une hospitalisation.

Mr Godart a été mon protecteur durant ces dures moments ; il n’a pas hésité à me dire : “Ils vous menace parce que vous aviez dit la vérité !”… nous allons vous aider. Tout a donc commencé par le biais de Christian et nous avions par la suite sauvegardé cette collaboration basée sur des échanges d’informations relatifs à la drépanocytose jusqu’à mon retour au Cameroun en l’an 2004. Il avait durant mon séjour en France été comme un parrain pour moi en contribuant tant moralement que matériellement à mes projets associatifs en faveur des malades drépanocytaires de mon pays.

Son idée portait surtout sur l’aide aux malades vulnérables de mon pays ; lors de nos derniers échanges en France, il m’invitait à voir comment est-ce que je peux amener le gouvernement Camerounais à créer une sorte de coopération ou de collaboration afin que tous les vulnérables malades drépanocytaires Camerounais puissent en cas de complications graves de la drépanocytose telles que : une nécrose avancée etc. puisse aller se faire opérer en France.

Mr Godart, ce grand Monsieur dans l’humanitaire était donc à tout jamais resté graver dans ma mémoire et notre collaboration associative n’a point eu de fin.

Je dois ici dire que la grandeur de ce grand humaniste n’a pas de frontière, puisqu’en Novembre 2007 ; il a facilité voir organisé avec la Fédération des Malades Drépanocytaires et Thalassémiques (F.M.D.T) une collecte de fonds pour l’achat de quatre cent (400) pneumo 23 à Paris, un vaccin contre le pneumocoque qui est l’une des causes de décès du drépanocytaire en Afrique. Le pneumo 23 coût 14 Euro à Madagascar en Afrique et le salaire moyen est de 28 euro dans ce pays et à ce tarif toutes les familles n’arrivent pas à soigner leurs enfants malades.

Christian et la F.M.D.T. ont donc redonné l’espoir à quatre cent (400) drépanocytaires Malgaches et loin de toute publicité… la discrétion est leur devise et les actions concrètes que mènent Monsieur Godart avec la Fédération Sos Globi sont pour lui une sorte de médiatisation humaine et non de pub médiatique pour vanter ses mérites… car, venir au secours des drépanocytaires nécessiteux de France et d’Afrique est un devoir pour Christian et la F.M.D.T.

Report made by Olivier Mmounda